Sylvie Guilleminot

 

Après avoir fait du théâtre pendant plus de dix ans, Sylvie Guilleminot a reçu une formation solide selon les méthodes de l'Actor's Studio. C'est en 1999, qu'elle fait la connaissance de Ticky Holgado, qui lui a donné de précieux conseils dans l'interprétation de ses rôles au théâtre et lui a conseillé de se diriger aussi vers le cinéma un jour. Sylvie Guilleminot a débuté les tournages de courts, moyens et longs métrages en 2009. La couleur de ses cheveux est naturelle, origines allemandes obligent, ce qui lui permet de tourner dans des films d'époque.

Sylvie Guilleminot a aussi été modèle du photographe Benoît Chatelain. Egalement artiste de cabaret, elle chante, danse et fait des claquettes avec une prédilection pour le jazz, la belle époque et les années folles. Elle parle la langue des signes et se sert de cette chorégraphie de communication dans quelques-uns de ses spectacles et de ses rôles lors des tournages de films..

L'artiste crée elle-même la plus part de ses costumes de scène.

On peut voir Sylvie Guilleminot dans "Imogène Mac Carthery", d'Alexandre Charlot et Franck Magnier, aux côtés de Catherine Frot et Lambert Wilson, mais aussi dans "Janine, ma place dans le monde" de Felipe Vargas et dans "L'aire de rien" de Claire Fiastre. En 2011, elle a incarné la mystérieuse Germaine Richard dans "Il n'y a jamais eu de rat", film réalisé par Anne Rosenblatt. Cette même année, l'artiste a tourné dans un court remake du célèbre film "Mulloland Drive".


En février 2012, dans un froid sibérique, Sylvie Guilleminot a incarné la détestable Adolphine dans Secundum scripturas, drame historique se déroulant en 1830, réalisé par Mathilde Monti et Pierre Suteau.


En août 2012, elle a dirigé les chorégraphies et fait partie des quatre danseuses du ballet poétique "Errance du voyageur aveugle" de Eric Vetier au Théâtre Méridional de Fleurance.


En novembre de cette même année, elle a interpété une mannequin des années folles dans le film "40 robes" de Julian Baubil. Elle a également fini le tournage de "Autoreverse", comédie policière réalisée par le talentueux et regretté Kalifa Amm où elle y interprétait une prostituée dealeuse et déjantée.

 

L'année 2012 a été riche en évènements artistiques pour Sylvie Guilleminot. En décembre, elle a créé la chorégraphie et tourné le clip "The depression" après avoir choisi Julian Baubil dont elle admire le travail, pour la réalisation. Il était aidé de Anaïs Félix, toute jeune assistante réalisatrice dans ce tournage...


Le 17 mars 2013, Sylvie Guilleminot a donné la première représentation de son ballet poétique "Allégorie du pauvre Lélian", qui retrace la vie de Paul Verlaine...


En avril 2013, après avoir incarné une collègue de Maxime, tenu par Stéphaqne Hennon (Plus belle la vie), dans le moyen métrage de Emmanuel Vaillant Laborie, avec également Manuela Gourary dans le rôle de Suzanne, Sylvie Guilleminot est devenue manifestante dans "Rien ne peut t'arrêter" de David Hourrègue, avant de tourner dans une publicité pour les véhicules utilitaires d'une grande marque où elle y interprétait une supportrice de rugby.


Arrêtée pendant deux ans suite à un accident de la route provoqué par un autre véhicule, Sylvie Guilleminot a repris le travail en 2015... 2015, année du tournage du film anti-conventionnel, entre gore et horreur "Les goinfres", réalisé par Erwan Jacquelin où elle y interprétait un des trois rôles pricipaux : une femme nymphomane au régime très particulier.

 

https://www.youtube.com/watch?v=SulhcmHiSZw&feature=youtu.be

 

Cette même année, en septembre, elle a été danseuse d'un des vidéo clips de King Klero pour son album musical "Flame exotic". Toujours la même année, Sylvie Guilleminot et Lisa Sime ont créé le duo "Les anges bleus", avec leur spectacle "Cabaret d'antan".


En 2016, Sylvie Guilleminot a été la co-scénariste de Joël Chalude pour son film : "Cours Bérénice, cours". Elle a tourné dans un des six épisodes de la série "Glacé", de Laurent Herbiet, aux côtés de Charles Berling et Pascal Greggory et en août 2016 dans le long métrage "La douleur" d'Emmanuel Finkiel. Elle a également incarné la femme sourde dans "Everything is in your hands" de Gioacchino Petronicce en septembre et Paulette (quand elle était jeune) dans "Paulette et le 14 juillet" de Dominique Fleurence-Chaillan en novembre 2016.


En avril 2017, Sylvie Guilleminot a tourné dans le clip du groupe de heavy metal "Bad Tripes, "La bouchère de Hanovre". Juste après ce tournage, réalisé par Willy Boutet et produit par Matthieu Gastou de Bat'Art Production, elle est partie dans le Tarn pour celui du long métrage "Sans famille" d'Antoine Blossier, avec Daniel Auteuil et Jonahtan Zaccaï.


Sylvie Guilleminot a écrit "Radiations" en novembre 2016, dans lequel elle interpêtera aussi Nathalie. Elle travaille actuellement à quatre mains avec Jérôme Le Rhun sur le scénario de la prochaine comédie de ce dernier et sur celui de "Les amants d'ailleurs", film en noir et blanc dans le style Marcel Carné ou Jean Renoir, dans lequel elle incarnera le personnage d'Ariel...

 

Sylvie Guilleminot écrt des scenarii mais n'abandonne pas son métier d'actrice, elle a juste choisi de déambuler devant et derrière la caméra...




FILMOGRAPHIE


CINEMA

2009 - Imogène Mac Carthery de Alexandre Charlot et Franck Magnier : supportrice écossaise de rugby

2010 - Janine, ma place dans le monde de Félipé Vargas : Catherine Parmentier

2010 - L'aire de rien de Claire Fiastre : la journaliste de télévision

2011 - Il n'y a jamais eu de rats de Anne Rosenblatt : Germaine Richard

2011 - Mullolland Drive (Remake) de Clothilde Didier : Rita/Camilla Rhodes

2012 - Secundum scripturas de Mathilde Monti et Pierre Suteau : Adolphine

2012 - 40 robes de Julian Baubil : la mannequin des années folles

2012- Autoreverse de Kalifa Amm : Tania

2013 - Je m'appelle Suzanne de Emmanuel Laborie Vaillant : la collègue de Maxime

2013 - Rien ne peut t'arrêter de David Hourrègue : manifestante

2015 - Les goinfres de Erwan Jacquelin : Maurice

2016 - Glacé de Laurent Herbiet : la femme de la mairie

2016 - La douleur d'Emmanuel Finkiel : la femme

2016 - Everyhting is in your hands de Gioacchino Petronicce : la femme qui parle par signes

2016 - Paulette et le 14 juillet de Dominique Fleurance-Chaillan : Paulette (jeune)

2017 - Sans famille d'Antoine Blossier : la villageoise échevelée


PUBLICITE

2013 - Utilitaire Peugeot (Rita Production) : une supportrice de rugby


THEATRE (Pièces récentes)

2012 - Errance du voyageur aveugle de Eric Vetier : plusieurs personnages des tableaux (chorégraphe, danseuse et comédienne)

2012 - Allégorie du pauvre Lélian de Sylvie Guilleminot : Zélie Déhée (créatrice du spectacle, metteur en scène, comédienne, chanteuse et danseuse)

PROCHAINEMENT - Le testament de Helligenstadt de Sylvie Guilleminot : l'immortelle bien-aimée (créatrice du spectacle, metteur en scène, comédienne, chanteuse, danseuse)


VIDEO CLIP

2012 - The depression de Julian Baubil : la danseuse de cabaret (metteur en scène et actrice)

2016 - Flame Exotic de King Klero : danseuse du métro

2017 - Bad Tripes : cliente de la boucherie


SCENARII

2011 - Whoopee Cat (Scénariste, et actrice : rôle d'Anna)

2015 - Kiphy (Scénariste et actrice : rôle de Lucie)

2016 - Cours Bérénice, cours de Joël Chalude (Co-scénariste de Joël Chalude)

2016 - Radiations (Scénariste et actrice : rôle de Nathalie)

2016 - ...écriture à quatre mains d'un prochain scénario avec Jérôme Le Rhun.

2017 - Les amants d'ailleurs (Scénariste et actrice : rôle d'Ariel)


Sylvie Guileminot a écrit aussi de nombreux scenarii publicitaires...





N'OUBLIONS PAS QUE...

 


Sylvie Guilleminot a écrit le scénario et les dialogues du futur long métrage Whoopee Cat, dont l'action se situe dans un cabaret durant les années 20, dans une ville en proie aux trafics de drogue. Elle y incarnera également Anna, une artiste de cabaret. Le rôle principal, celui de Louis, le pianiste, sera tenu par Alain Granel.

 

 


Soutenu par Slapstick Prod, le film devrait être tourné en région Occitanie. L'équipe de Whoopee Cat continue à rechercher producteurs et mécènes...



_____________________________________________________________________________________


Sylvie Guilleminot travaille sur la création du spectacle "Le testament de Helligenstadt" : ballet poétique musical qui retracera la vie de Ludwig Van Beethoven.


_____________________________________________________________________________________


Sylvie Guilleminot est en train d'écrire un nouveau scénario : "Les amants d'ailleurs", qui sera tourné en noir et blanc dans le plus pur style de Marcel Carné ou de Jean Renoir et elle y incarnera aussi Ariel, une femme très mystérieuse...

 

 


A SUIVRE...